Société

Jésuites et francs-maçons Les coulisses d’une relation trouble

L’élection en 2013 du cardinal jésuite argentin Berdoglio et les positions en apparence « progressistes » qu’il a prises en tant que pape François ont fait renaître le vieux fantasme d’un complot maçonnique à l’intérieur de l’église. C’est oublier que la même accusation d’infiltration fut portée dans le passé par les francs-maçons contre les jésuites. S’il faut faire table rase aujourd’hui de ces accusations, l’Histoire montre que les relations entre la compagnie de Jésus et le courant spiritualiste de la franc-maçonnerie sont empreintes d’une fascination réciproque.

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n53

Agenda

Le 29 Mars 2017 - 19:00

Etre Franc-maçon au XXIe siècle

Du 08 Avril 2017 - 09:00
au 09 Avril 2017 - 18:00

Les Utopiales maçonniques

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!