Philosophie

Averroès : Quand la lecture rationnelle des textes religieux fonde une distance critique salutaire

 

Né à Cordoue en l’an 520 de l’Hégire (1126 selon la datation usuelle en Occident), Averroès (Ibn Rushd) est un des grands penseurs de l’Espagne sous administration arabe. Savant, médecin, juriste, théologien et philosophe, il s’efforce d’élaborer une conception éclairée de l’Islam. 

 

Averroès connaît parfaitement la philosophie antique (notamment celle d’Aristote) et illustre le rôle salutaire de la “ médiation arabe ” dans la « translatio studiorum » (transmission des œuvres) qui permet d’assurer une continuité entre l’héritage de l’Antiquité et la culture classique dite “ occidentale ” peu après que la rage obscurantiste de certains moines chrétiens contre les païens les ait conduits à détruire des bibliothèques léguées par la philosophie grecque (comme les bibliothèques attenantes au Serapeeum d’Alexandrie, in

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°7

Agenda

Du 16 Mars 2019 - 09:00
au 17 Mars 2019 - 18:00

Les rendez-vous maçonniques de Blois

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!