Société

Retraites : réformer tout en préservant une justice sociale Entretien avec Agnès Jeannet et Guy Theulin, membres de la Commission Perspectives Sociétales du Droit Humain.

 

Sauver les retraites. Le sujet n’est pas nouveau. Depuis les années 1990, le signal d’alarme est dans le rouge, et cette année encore les régimes de retraite seront fortement déficitaires. En accord avec les valeurs humanistes prônées par la franc-maçonnerie, la commission « retraites » du Droit Humain propose des pistes de réflexion afin d’amorcer une réforme rendue nécessaire, tout en garantissant la justice sociale entre les citoyens.

 

Hélène Cuny : Sur quels principes s’appuyer pour amorcer une réforme des retraites juste ?

Agnès Jeannet : Une réforme des retraites juste implique de prime abord de garantir l’équité intergénérationnelle. Les retraités d’aujourd’hui et ceux de demain doivent pouvoir prétendre à un niveau de retraite décent. Pour cette raison, il nous a semblé que le mode de retraite par répartition, en vigueur aujourd’hui et qui fait appel à la solidarité entre les générations doit être maintenu. Il est à l’opposé d’un système par capitalisation da

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°7

Agenda

Le 28 Avril 2019 - 09:30

Salon Masonica 2019 à Bruxelles

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!