Culture

Le musée de la franc-maçonnerie en perspective Entretien avec Ludovic Marcos, conservateur du musée de la franc-maçonnerie

 

Depuis l’inauguration du musée, en février 2010, ce n’est pas moins de 20 000 visiteurs qui se sont rendus rue Cadet, afin d’admirer tabliers, objets de rituels, mais aussi du quotidien, témoins de la culture maçonnique. Un bilan positif et des projets en devenir pour un lieu qui ne manque pas d’attrait.

 

Maud Etcheverry : Voici un an que le musée a rouvert ses portes. Quel premier bilan pouvez-vous dresser ?

Ludovic Marcos : C’est une année très riche qui vient de s’écouler, car nous avons pu constater combien l’accueil du public a été positif. Il est intéressant de noter toute la diversité de nos visiteurs : maçons, mais aussi profanes de tous âges, également visiteurs étrangers en grand nombre. Pour l’année à venir un accent particulier sera mis sur les publics scolaires que nous souhaiterions accueillir. Le chantier n’est pas ailleurs pas ter

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°8

Agenda

Le 18 Octobre 2019 - 19:00

Gala de bienfaisance de la GLTSO

Du 19 Octobre 2019 - 09:00
au 20 Octobre 2019 - 18:00

2e salon du livre maçonnique de Nantes

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!