Rousseau, penseur de l'émancipation politique

 

Penseur du siècle des Lumières, Jean-Jacques Rousseau, (1712-1778) est l’auteur du Contrat Social, un texte phare qui définit les principes d’une organisation politique fondée sur le droit. Il place le citoyen au cœur de la vie politique, abolissant les injustices patentes de l’Ancien Régime. Du souci de Rousseau de penser les “ Principes du droit politique ” (sous-titre du Contrat Social), des luttes de Voltaire et de Diderot contre la persécution et la tyrannie, du refus par Montesquieu de l’arbitraire, devaient naître un ensemble d’idées-force qui a été la source inspiratrice de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen du 26 août 1789. Dans un tel avènement, la pensée de Jean Jacques Rousseau a joué un rôle décisif. Quels acquis peut-on lui imputer ?

 

Souveraineté populaire et citoyenneté

Dans le sillage de la tradition du droit naturel (jus-naturalisme) Rousseau entend refonder l’idée de souveraineté en l’assignant au peuple lui-même comme unique source légitime du pouvoir politique. La souveraineté populaire s’établit au niveau le plus fondamental de ce qui sera défini plus tard comme la hiérarchie des normes, à savoir la constitution entendue comme ensemble des principes de droit politique sur la base desquels s’accomplit l’élaboration des lois.

En concevant l’acte majeur de la fondation

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°9

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!