Entretien avec Guy Arcizet, grand maitre du Grand Orient de France Du morcellement à l’exclusion : quel avenir pour notre société ?

 

A l’heure où un débat très controversé a été lancé sur l’Islam et la laïcité, les chantiers sociétaux ne manquent pas pour Guy Arcizet, grand maitre du Grand Orient de France. Face à une politique sociale d’exclusion avec en filigrane un calendrier électoral, la mobilisation en faveur des valeurs républicaines d’égalité est plus que jamais d’actualité.

 

Hélène Cuny : La société française a-t-elle échoué dans l’intégration des populations musulmanes ?

Guy Arcizet : On ne peut que constater aujourd’hui le fait que notre société n’a pas permis aux populations issues de l’immigration des années 50 de se sentir françaises, entrainant leur communautarisation. Ayant été médecin de quartier en Seine Saint-Denis, pendant de nombreuses années, j’ai moi-même pu suivre cette évolution. Les premières générations d’immigrés étaient laïques. Leur espoir était que leurs enfants réussissent et s€

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°10

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!