Prince Hall et la franc-maçonnerie noire aux Etats-Unis

 

Affranchi en 1770, Prince Hall va connaitre un destin exceptionnel. Fondateur de la maçonnerie noire américaine, Prince Hall est une figure de proue du militantisme pour l’émancipation des noirs dans une Amérique du XVIIIème siècle marquée par la traite humaine. Aujourd’hui encore le combat reste d’actualité, puisque même au sein d’une institution qui se veut universelle, la franc-maçonnerie blanche des Etats-Unis tarde à reconnaitre la franc-maçonnerie noire.

 

On ignore où et quand naquit Prince Hall, le fondateur de la franc-maçonnerie noire aux États-Unis, peut être en Afrique en 1735 ou bien à la Barbade en 1748. On a même dit qu’il fut fils d’un Anglais nommé Thomas Prince Hall et qu’il n’a jamais été esclave, mais sans aucune preuve à l’appui.  On sait aujourd’hui  qu’il fut affranchi à Boston par William Hall, qui lui avait auparavant donné son nom(1). Ce William Hall était un philanthrope qui dirigeait la Charitable Irish Society de Boston. C’était très certainement un quaker, qui, comm

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°11

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!