Bijoux Rose-Croix : de l’Utopie à la Connaissance Exposition temporaire du Musée Belge de la franc-maçonnerie

 

Eddy Caekelberghs, 1er Grand Maître Adjoint du Grand Orient de Belgique, est, par ailleurs, Commissaire de cette exposition temporaire de bijoux Rose-Croix dans le cadre du tout récent Musée Belge de la Franc-Maçonnerie. Maud Etcheverry, pour Franc-maçonnerie Magazine est allée à la découverte de cette exposition, saluée par la presse belge. Interview.

 

Maud Etcheverry : Sur quelle initiative a été organisée l’exposition des bijoux Rose-Croix et pourquoi avoir choisi de mettre en avant cette thématique ?

Eddy Caekelberghs : Nos Provinces belges se souviennent qu’aux 16ème et 17ème siècles les Provinces-Unies voisines étaient terre de liberté pour l’étude de la foi, de la Nature et de l’Homme. Un but : comprendre le projet divin, la réalité de la Nature et la place de l’Homme et de son entendement dans la Création (voir à ce propos l’excellent ouvrage signé, en 2011, par Jean Somers aux édit

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°12

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!