Difficile descente

 

Après deux mois estivaux sans tenue, les travaux reprennent dans la loge de Jean Acacio.  Et après trois ans de bons et loyaux services, le Vénérable descend de sa charge… un moment toujours délicat.

 

Jean est d’excellente humeur. Les vacances lui ont réussi. Pour une fois, il n’est pas descendu dans son cher Sud Ouest,  mais en Provence, abandonnant la graisse d’oie pour l’huile d’olive et le confit de canard pour la daurade au citron. Un heureux choix qui a valu à sa ligne un cran de moins de ceinture et à son taux de cholestérol une chute bienheureuse. Bref, il n’a pratiquement pas commis d’excès, ce dont il se félicite chaque matin que le grand Architecte de l’Univers fait. Une ombre au tableau cependant : les agapes. En septembre, on le sa

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°12

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!