Contrôles musclés à l’entrée du siège de la GLNF : un membre de l’obédience expulsé manu militari

Jeudi 29 septembre. Alors qu’il se rendait à une cérémonie commémorative, Yves J, assistant grand maitre provincial est interpelé par un vigile posté à l’entrée de la GLNF, qui lui demande de présenter sa carte de membre.

 

Yves J. qui ne souhaite pas montrer sa carte à un non-maçon refuse d’obtempérer. C’est attrapé à bras le corps que le vigile l’expulse, devant un parterre consterné de maçons qui assistent impuissants à la scène. Yves J a décidé de porter plainte. « Ce qui se passe au sein de l’obédience est inadmissible, a déclaré Yves J, les frères de l’obédience  ne supportent plus une telle situation, des débordements sont à craindre ». De fait, une semaine plus tard, le 6 octobre, des maçons étaient convoqués à un conseil de discipline, une pratiq

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°13

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!