Allende et Pinochet - Le maçon et le mauvais compagnon

 

Simon Bolivar à l’Ordre, le grand libérateur de l’Amérique du Sud, a donné ses lettres de noblesse à la franc-maçonnerie dans nombre d’Etats sud-américains. Le Chili n’est pas en reste. Les loges y sont présentes depuis le milieu du XIXème siècle. A telle enseigne que Salvador Allende Gossens comme Augusto Pinochet ont été initiés et que leur appartenance commune est souvent évoquée. Mais si le premier, né au sein d’une famille de maçons, a pratiqué l’Art royal jusqu’à la fin de sa vie, le second n’aurait fréquenté son atelier que peu de temps, entraînant ensuite la Grande Loge du Chili sur une pente plus que compromettante.

 

Une ascendance déterminante

L’ascendance paternelle d’Allende se confond presque avec l’histoire de la maçonnerie chilienne.

Le grand-père de Salvador Allende, Ramon Allende Padin, a été membre du Parlement, député puis sénateur, siégeant sur les bancs du parti radical. Il devient Grand Maître de la Grande Loge du Chili en 1884, trois mois avant sa mort. 

Ramon a été initié en 1868, à l’âge de 23 ans, au sein de la loge Aurore 6 à l’Orient de Valparaiso. Il en devient vénérable de 1871 à 1873. « Allende le Rouge », médecin, fonde en p

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°19

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!