A quoi servent les rituels ?

 

En Orient, il y a des sages soufis, cabalistes, taôistes ou bouddhistes qui connaissent le grand mystère de la vérité sur la vie et le monde. Ils transmettent ces vérités à quelques rares disciples qui les entourent et les écoutent respectueusement. Les secrets des chemins de la sagesse ne peuvent être transmis que par des hommes qui les connaissent pour les avoir déjà concrètement parcourus.  

Malheureusement ces gurus ou ces maîtres se perdent dans une foule de faux maîtres et de faux gurus qui abusent de la crédulité des gens et bâtissent des fortunes ou des pouvoirs colossaux sur des sincérités naïves. Et pourtant, indéniablement, sans maître il n’y a pas de transmission possible. Alors nous sommes en droit de nous demander : Qui sont les maîtres en franc-maçonnerie ? 

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°19

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!