J'ai 3 ans... Impressions d'apprentis

 

Trois questions, trois rencontres à travers lesquelles trois apprentis livrent leurs sentiments.  En levant un coin de voile, les démarches de chacun montrent que personne ne frappe à la porte du temple pour les mêmes raisons. L’engagement est-il toujours le même au bout de ces trois ans ? Apprentis, à vous la parole !

 

Magali Aimé : Que vous attendiez-vous à trouver derrière la porte du temple ?

Corinne (DH): Pas du tout ce que j’y ai découvert. Sollicitée à de nombreuses reprises, je souhaitais asseoir et légitimer ma vie professionnelle en toute neutralité avant de m’engager dans une telle démarche. J’ai finalement frappé à la porte du temple et me voilà depuis un an sur la colonne du nord. Je pensais entrer dans une sorte de club de réflexion philosophique et sociale où les grandes questions allaient être débattues : le sens de la vie, la solitude, la mort…

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°21

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!