Ils sont partout

Ce soir, Jean Acacio est de sortie. L’été est enfin arrivé. Dans la rue Cadet, les cafés débordent de rires et de conversations. La rue piétonne est envahie de badauds qui profitent des charmes du 9e arrondissement. Certains, discrètement, montrent la façade monumentale du Grand Orient. La plupart sont surpris : ils s’attendaient à une entrée sobre, une quasi-porte-cochère où se glisseraient des frères 3 points en imperméable et chapeau mou, eh bien, les francs-maçons ont pignon sur rue.

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°25

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!