Diderot ou les mille feux de la philosophie des Lumières

1713-2013... Il y a juste 300 ans, le 5 octobre 1713, Denis Diderot naissait à Langres. Il allait mourir à Paris le 31 juillet 1784. Une vie d'écrivain peu commune, d'abord au grand jour, puis presque cachée en raison des censures voire des emprisonnements qui sous l'Ancien Régime punissent la trop grande liberté d'esprit et de mœurs de ce génie qui prend au mot l'idéal des Lumières, et s'en fait le vecteur. Études brillantes, tonsure en vue d'une carrière ecclésiastique voulue par les parents. Mais déjà le jeune Diderot s'insurge, et rejette une telle destinée. D'ailleurs sa conscience personnelle va vite s'affranchir de la tutelle religieuse. Alors, commence un périple existentiel et intellectuel qui radicalise la hâte de vivre et de penser librement. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°27

Agenda

Du 16 novembre 2019 - 09:00
au 17 novembre 2019 - 18:00

17e salon maçonnique du livre de Paris

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 19:00

6e salon maçonnique de Toulouse

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!