Les ex-libris maçonniques : « Blasons de l’esprit » et marques des Frères

À sa manière le livre est un outil. Un outil de réflexion et de formation qui peut accompagner le lecteur dans les étapes importantes de son cheminement intérieur. Pour matérialiser cette relation particulièrement forte entre un ouvrage et son détenteur, l’usage est apparu de le revêtir d’une marque d’appartenance. D’abord simples formules manuscrites, ce signe de propriété s’est mué, dès le XVIIe siècle, en une petite composition symbolique que l’on peut apposer sur le plat intérieur du volume. Peu à peu, ces ex-libris voulurent aussi mettre en avant les traits de personnalité du possesseur du livre et sont devenus des marques d’identité… de véritables « blasons de l’esprit » selon la belle expression d’Henri Bouchot.

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine n°29

Agenda

Le 07 Mars 2024 de 19:30 à 21:30

La transmission, quête d’amour et de spiritualité

Le 09 Mars 2024 de 14:00 à 16:00

Excision : De la chirurgie à l’engagement

Le 11 Mars 2024 de 19:00 à 21:00

Femmes et franc-maçonnerie

Le 16 Mars 2024 de 14:00 à 18:00

Les femmes au cœur de l’Europe

Le 06 Avril 2024 de 14:00 à 18:00

L’Europe face à son avenir

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!