La Corse sous le bandeau

Effet insulaire ou spécificité culturelle ? La franc-maçonnerie de Corse est plus dynamique, plus importante en effectifs et en obédiences, plus discrète aussi, que celle des autres territoires de la République. Étrange engouement pour une société qui fut pendant deux siècles l’instrument docile du pouvoir parisien avant de devenir celui du renouveau identitaire. 

« Il y a eu, en 2012, 414 homicides à New York soit, par rapport à une population d’un peu plus de 8 millions d’habitants, un taux de l’ordre de 0,005 %. Il y a eu, pour cette même année 2012 en Corse 20 meurtres pour une population de l’ordre de 300 000 habitants, soit un taux de 0,0066 %. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine n°30

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!