Etre frère, rester père Prêtre ou franc-maçon, pourquoi choisir ?

Ordonné prêtre en 1996, Pascal Vesin aurait pu rester dans l’anonymat, si en mai 2013, alors qu’il exerce son office à Megève en Haute-Savoie, il n’avait été brutalement excommunié et démis de ses fonctions par sa hiérarchie. Pour quel motif ? Le seul et unique d’être membre de la franc-maçonnerie. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine n°32

Agenda

Le 29 Juin 2024 de 09:00 à 19:00

Estivales maçonniques en pays de Luchon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!