Actualité

Aux portes de l’Orient : une maçonnerie féminine turque très active

En visite à Paris, le 8 décembre 2017 à l’occasion de la remise du Prix national de la laïcité par le Grand Chapitre Général du Rite français du Grand Orient de France, Gülderen Atilgan, grande maîtresse de la Grande Loge Féminine de Turquie et Güner Ariduru, Grand Commandeur du Suprême conseil féminin de Turquie ont accepté de répondre à nos questions. Pour ces deux personnalités, le courage et la liberté ne sont pas de vains mots.

Hélène Cuny : Le prix national de la laïcité du rite français vient d’être remis à deux femmes, Laurence Marchand-Taillade, Présidente de Forces Laïques et de l’Observatoire de la laïcité du Val d’Oise, et à Marlène Schiappa secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes. Quelles valeurs ce prix revêt-il pour vous ?

Gülderen Atilgan et Güner Ariduru : Nous avons été très impressionnées que deux femmes reçoivent ce prix qui a pour nous une grande valeur symbolique. Parmi les pays musulmans, la Turquie est le seul

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°60

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!