Actualité

Création de la première obédience féminine au Cameroun

Moment chargé d’émotion le 2 décembre dernier à Douala où s’est tenue la cérémonie officialisant la création de la première obédience féminine africaine, la Grande Loge Féminine du Cameroun. L’initiative, fortement encouragé par Marie-Thérèse Besson, grande maîtresse de la Grande Loge Féminine de France, en revient aux sœurs des quatre loges déjà présentes sur le sol camerounais, filles de la GLFF, Fako et Triangle de Lumière créées à Douala en 1987, rejointes par Résonance équatoriale créée en 2007 et Lacs d’amour qui a vu le jour à Yaoundé en 2014. Flore Edith Mongue devient la première grande maîtresse de la toute nouvelle GLFC dont les sœurs souhaitent faire une construction réelle. Dans la cité, elles entendent agir pour convaincre les jeunes mères de déclarer officiellement leur enfant, afin qu’elle ou il ait un statut à part entière, et la possibilité d’obtenir un jour des papiers d’identité. Un enjeu de taille dans un pays qui comptait en 2015 43,6 % de sa population en dessous de 15 ans.

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°60

Agenda

Le 23 Mars 2019 - 14:00

Qui fait les bébés ?

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!