Actualité

Travailler sans cesse, ne jamais renoncer

Jean-Claude Guillebaud a remis à Elise Lucet le Grand Prix Ethique et Médias. Photo : Daniel Lebras

Le titre de cette chronique marque ce que FM & S souhaite à l’aube de 2017. Année, comme tant d’autres passées, qui s’ouvre avec ses espoirs, ses incertitudes et ses risques annoncés. À chacune et chacun, dans sa vie personnelle, nous devons souhaiter amour, courage et espérance. L’amour au cœur pour s’élever dans la joie de vivre avec famille et amis dans une société qui, malgré bien des imperfections, offre un cadre rare de solidarité et de liberté. Le courage pour affronter les difficultés de santé, de travail, mais aussi les questions qui assaillent l’esprit des Français et de tant de peuples. L’espérance d’une initiation qui nous conduise en sagesse vers un orient dont la lumière devrait illuminer nos pensées et nos vies.

Au-delà de ces vœux, il s’agit de travailler sans cesse à toujours faire prévaloir l’humanisme et les valeurs qui le composent. Est-ce du « bisounoursisme » ? « Tu es un bisounours » claque comme une insulte à la face de tous ceux qui refusent d’être un « killer » afin de servir au bénéfice de l’humain et non pas à celui du profit ou du froid réalisme. La dignité de l’humain est un combat qui réclame un travail ardu, souvent porteur de dangers plus ou moins graves. Lorsque le Jury des Grands Prix Humanisme et Société décide d’honorer

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine n53

Agenda

Le 29 Juin 2024 de 09:00 à 19:00

Estivales maçonniques en pays de Luchon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!