Actualité

Universalisme et Rite écossais

Réunies du 11 au 13 mai à Athènes, 16 juridictions écossaises (structure chapeautant les hauts grades du Rite Écossais Ancien et Accepté, rite le plus pratiqué dans le monde) ont ensemble fondé la Conférence Continentale des Juridictions Écossaises Humanistes d’Europe et Méditerranée qui succède aux Rencontres Euro-Méditerranée. Un moment historique, dont se réjouit Jacques Oréfice, représentant du Grand Orient de France qui voit dans cette entité le moyen de « quitter une forme de maçonnerie impériale, représentée jusqu’alors par l’Angleterre, la Suède et l’Afrique, et surtout de peser sur le plan culturel, notamment sur la politique internationale et les droits de l’Homme par la promotion des valeurs humanistes. » L’objectif  est d’établir un dialogue entre maçons écossais à travers le monde. À noter, la présence nouvelle parmi les 16 membres fondateurs de juridictions « écartées depuis trop longtemps », souligne Jacques Oréfice ; et d’ajouter « Je fais référence explicitement au Suprême Conseil de l’Ordre International Mixte Le Droit Humain et à toutes ses fédérations et de 4 Suprêmes Conseils féminins (France, Suisse, Italie et Turquie). »

Cette première conférence sera associée à la conférence continentale des Juridictions Écossaises Humanistes d’Afrique et de l’Océan Indien qui se tiendra, du 25 au 27 octobre 2018 à l’Ile Maurice, qui célèbre cette année le cinquantenaire de son indépendance.

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°63

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!