Culture

Des feux de la Saint-Jean d’été au barbecue

Tout comme la Saint-Jean d’hiver coïncide avec le solstice d’hiver, la Saint-Jean d’été célèbre le solstice d’été, jour le plus long de l’année, c’est-à-dire la lumière et la chaleur de l’astre sans qui la vie ne serait que ténèbres.

Les feux de la Saint-Jean d’été
Cette fête païenne d’origine celtique a été initiée par les druides dont le savoir était à la fois tellurique et spatial, lié à l’observation de la nature. On allumait les feux dès l’aube et ils étaient censés symboliser le renouveau de la vie et la protection des récoltes. Rituelle autrefois — on dressait même un bûcher en place publique dans les villages et les villes en l’honneur du solstice — cette coutume un peu tombée en désuétude s’est toutefois pérennisée chez les francs-maçons qui entendent hono

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°74

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!