Culture

Du droit des femmes au droit humain

« Grandes figures du Droit Humain », « Personnalités emblématiques du Droit Humain » ou dernièrement « Repères maçonniques », toutes ces collections se réfèrent à un ordre maçonnique plus que centenaire : l’Ordre Maçonnique Mixte et International (OMMI) le Droit Humain, communément et plus simplement appelé « le Droit Humain ». Sa Fédération française est dirigée depuis le 28 août 2015 par Madeleine Postal qui a succédé à Michel Meley après 6 ans passés au poste de président du conseil national de la Fédération.

 

Seul ordre maçonnique qui soit à la fois mixte et international, le Droit Humain a été voulu par des hommes et des femmes qui revendiquaient l’égalité sans la parité, une écoute mutuelle dans l’altérité. Pas simple quand on voit que Maria Deraismes, première femme initiée le 14 janvier 1882, au Pecq par la Loge Les Libres Penseurs de la Grande Loge Symbolique Écossaise (GLSE), ne pourra assister à une seule tenue maçonnique durant 10 ans… aucune Loge ne consentant alors à recevoir une femme. C’est le temps qu’il lui faut, avec Georges Martin, pour

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°44

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!