Culture

Franc-maçonnerie et vignoble, deux caractères de l’identité portugaise

Shutterstock image

À Lisbonne, au musée de la franc-maçonnerie portugaise situé au siège du Grand Orient Lusitanien, principale obédience portugaise, les portraits des francs-maçons illustres qui ont joué un rôle dans l’histoire tumultueuse du pays sont en bonne place.

Le nombre de personnalités politiques portugaises ayant appartenu à la franc-maçonnerie au XIXe et au XXe siècle est considérable. Que ce soit durant la monarchie constitutionnelle ou sous la République, on ne compte pas moins de vingt-neuf Premiers ministres francs-maçons, dont dix-neuf pour la période 1910-1925. Après 1974 ils ne sont que deux : Alvaro Adelino da Palma Carlos qui occupa le premier poste de chef du gouvernement dans la démocratie retrouvée, entre mai et juillet 1974, et le socialiste Mario Soares, initié à la Grande Loge de France pendant son exile, qui occupa ce poste de juin 1976 à août 1978, puis de juin 1983 à novembre de 1985. Il fut ensuite président de la République durant deux mandats, de 1986 à 1996.

Autre personnalité de premier plan, António Augusto de Aguiar (1838-1887) chimiste et homme politique, fut un temps grand-maître du Grand Orient Lusitanien. Il participa à la modernisation politique et économique de son pays, contribuant notamment à l’amélioration et à la commercialisation des vins portugais. 

Encore trop méconnus en France les vins portugais ne se limitent pas au Porto issu de vignes cultivées sur les hautes pentes de la vallée du Douro.

Le vinho verde, produit au nord de la région de Porto, est surtout connu comme vin blanc léger, acidulé et fruité. « Verde » veut bien dire vert au sens de jeune, aussi trouve-t-on aussi du vinho verde rouge.

Le vignoble portugais s’étend sur 248 000 hectares, ce qui en fait le quatrième en Europe. ses principales régions de production sont l’Estremadura, le Douro, le Minho, l’Alentejo, les Terras do Sado, Beiras, Bairrada et la région de Dao.

Le vignoble portugais est très atomisé. La superficie moyenne des exploitations dépasse à peine 1 hectare et les coopératives représentent environ la moitié de la production. Depuis une quinzaine d’années, la viticulture portugaise, se tourne vers une production qualitative, dont Porto et Madère sont les locomotives.

Malheureusement la « salle humide » du Grand Orient Lusitanien est actuellement « en repos » pour cause de pandémie, mais quand la crise sera passée, n’hésitez pas à rendre visite aux frères portugais qui vous réserveront un chaleureux accueil.

Pour tout renseignement :
museumaconicoportugues@gmail.com

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine n85

Agenda

Le 07 Mars 2024 de 19:30 à 21:30

La transmission, quête d’amour et de spiritualité

Le 09 Mars 2024 de 14:00 à 16:00

Excision : De la chirurgie à l’engagement

Le 11 Mars 2024 de 19:00 à 21:00

Femmes et franc-maçonnerie

Le 16 Mars 2024 de 14:00 à 18:00

Les femmes au cœur de l’Europe

Le 06 Avril 2024 de 14:00 à 18:00

L’Europe face à son avenir

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!