Culture

Invention de la cordonite maçonnique

Se dire « De garenne » rend-il noble un lapin ? C’est en tout cas ce que devaient penser les francs-maçons du XVIIIe siècle quand Jean Théophile Désaguliers en 1731 tenta de juguler l’anoblissement d’un simple bout de cordelette. 

L’anecdote commence le 24 juin 1727 et est relatée dans les « minutes » de la Grande Loge d’Angleterre lorsqu’il nous est signalé qu’il « A été résolu, sans contradiction, qu’en Loges privées et Communications trimestrielles et Réunions générales, les Maîtres et Surveillants portent les Bijoux de la Maçonnerie suspendus à un ruban blanc (c’est à dire) que le Maître porte l’équerre, le 1er Surveillant le Niveau, le 2e Surveillant le fil à plomb ».

Comme toujours devant ce genre d’information, il est utile de se poser la question de la

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n53

Agenda

Du 16 novembre 2019 - 09:00
au 17 novembre 2019 - 18:00

17e salon maçonnique du livre de Paris

Le 23 novembre 2019 de 09:30 à 17:00

Une violence pour la paix ?

Le 23 novembre 2019 de 14:00 à 18:00

Le sens de l'honneur

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 19:00

6e salon maçonnique de Toulouse

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 12:30

3e biennale du livre et de la culture maçonniques en Périgord

Le 07 Décembre 2019 de 09:30 à 18:00

Histoire et actualité des grades ajoutés

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!