Culture

« Là-haut sur la montagne l’était… »

Pour mieux saisir l’attrait et le dynamisme des loges dites de montagne, nous nous pencherons sur Florac/Saint-Laurent de Trèves à 850 m d’altitude, Mende/Javols à 950 m et atteindrons les sommets à Osséja dont le Temple, le plus haut de France, culmine à 1350 m. Pour nous élever et nous guider dans cette expédition, qui mieux que ceux qui dirigent les loges, les vénérables, sœurs ou frères, de diverses obédiences, pouvaient nous éclairer ?

À Florac/Saint-Laurent de Trèves, fut créée en 1879, L’Union Lozérienne, installée par le pasteur Frédéric Desmons, conseiller de l’Ordre au Grand Orient de France (GODF). Cette première loge républicaine se battit pour soutenir la création et le développement de l’école laïque dans une Lozère alors majoritairement calviniste. En 1924, cet atelier s’éteint mais sera réactivé en 2013 par L’Union Lozérienne 6013 qui reprend le flambeau et occupe un temple à Saint-Laurent de Trèves dont l’originalité mérite d’être soulignée. En effet, c€

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine n°79

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!