Culture

L’art de se mettre au service du beau

Martine Wens à l'oeuvre. DR

D’aucuns se souviennent encore de l’exposition temporaire qui fut consacrée aux tabliers maçonniques au Musée de la Franc-Maçonnerie à Bruxelles. Parmi les décors exposés , certains étaient l’œuvre de Martine Wens, artisane brodeuse qui, il y a quelques jours, nous ouvrit la porte de son atelier bruxellois. Une véritable caverne aux trésors et l’occasion de nous pencher sur cet art « lumineux » si précieux aux maçons de toute la planète.

Que de symboles, dès que la porte de l’atelier de Martine Wens, brodeuse en tabliers, sautoirs, baudriers maçonniques s’ouvre sur ses outils, sur la matière première, sur ses épures, sur ses essais, et, enfin, sur le produit fini « fait main 100% » ! Ici, tout est silence, beauté, sérénité, partage d’un savoir ancestral merveilleux.
Au mur, une citation imprimée sur un papier parchemin, fruit du travail artisanal d’André Colpin, qui, au Village du Livre de Redu (Wallonie) , s’était spécialisé en expression graphique et techniques d’impression dâ€

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine N°96

Agenda

Le 07 Mars 2024 de 19:30 à 21:30

La transmission, quête d’amour et de spiritualité

Le 09 Mars 2024 de 14:00 à 16:00

Excision : De la chirurgie à l’engagement

Le 11 Mars 2024 de 19:00 à 21:00

Femmes et franc-maçonnerie

Le 16 Mars 2024 de 14:00 à 18:00

Les femmes au cœur de l’Europe

Le 06 Avril 2024 de 14:00 à 18:00

L’Europe face à son avenir

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!