Culture

Le muscat du cap Corse Un concentré de saveurs ensoleillées

Shutterstock images

Longue péninsule de 40 km de long sur 15 de large, le cap Corse s’étend vers le nord comme un doigt pointé vers le continent. Bien que Bastia en fasse géographiquement partie, le cap Corse s’en distingue par une identité, une histoire et une économie qui lui sont propres.

Peuplée dès le néolithique la péninsule fut longtemps exposée aux invasions et aux incursions des pirates barbaresques si bien que les villages se situaient traditionnellement à l’intérieur des terres et dans la montagne plutôt que sur la côte hérissée de tours génoises destinées à surveiller la mer.
Aujourd’hui le Cap corse et ses villages pittoresques comme Pino, Erbalunga et Pietracorbara sont une destination prisée des touristes en quête de calme et d’authenticité, à qui s’offrent autant de belles plages et de criques sauvages que de sentiers pédestres longeant le littoral ou s’élançant dans une montagne qui culmine à la Cima di e Follicie à 1324 m.
Les éboulis de schiste qui constituent une bonne partie du relief du cap Corse sont depuis toujours propices à la culture de la vigne et plus particulièrement du muscat à petits grains dont on extrait un fameux nectar sous l’appellation « Muscat du cap Corse ». Vin doux naturel, c’est-à-dire à base de jus de raisin légèrement fermenté additionné d’alcool de raisin, à la robe mordorée et aux arômes subtils le muscat du cap corse se consommait traditionnellement durant la semaine sainte, pour accompagner le cacavellu, un gâteau à base de fine fleur de farine, d’huile d’olive et d’épices.
Un temps menacé par la concurrence des muscats du Languedoc, le muscat du cap corse s’est « réveillé » dans les années 1990 sous l’impulsion d’une poignée de vignerons acharnés à préserver la typicité de leur terroir. Il bénéficie d’une appellation d’origine, gage de qualité, depuis 1993.
L’aire de production est délimitée sur le territoire de 17 communes, mais le vignoble, situé au nord et à l’est de la péninsule, face à l’île de Finoccharola, ne totalise qu’une centaine d’hectares répartis sur de toutes petites parcelles souvent plantées sur des pentes impressionnantes. Le vin est exclusivement produit à partir de muscat blanc et de rares producteurs continuent à employer la très ancienne technique qui consiste à laisser flétrir les grappes sur des pierres plates afin d’obtenir une concentration en sucre maximum.
Le muscat du cap corse, véritable concentré de saveurs ensoleillées se boit avec modération, à l’apéritif, sur des pâtisseries corses et fait aussi merveilles sur les fromages forts de l’île de Beauté.
Chaque année, le muscat du cap corse est célébré lors de la foire aux vins, la Fiera di u vinu qui se tient au village de Luri. 

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine n°81

Agenda

Le 25 Septembre 2021 de 15:00 à 17:00

Le handicap dans la cité

Du 15 Octobre 2021 - 09:00
au 17 Octobre 2021 - 18:00

Lille-Ronchin : 8e salon du livre et de la culture

Du 16 Octobre 2021 - 09:00
au 17 Octobre 2021 - 18:00

13e salon lyonnais du livre maçonnique

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!