Culture

Le négatif révélateur de la beauté

© Marie Vidal

Pierre et lumière est le titre de l’exposition qui se tient en ce moment et jusqu’au 29 novembre 2020 au musée de la franc-maçonnerie, à Paris. Ce thème, tout particulièrement cher aux francs-maçons dans leur symbolique, est développé à travers cinquante photos, en noir et blanc sur papier argentique baryté, de l’artiste Marie Vidal. Quel est le parcours de cette auteure, profane, et quel chemin l’a conduite aujourd’hui rue Cadet ?

Rien ne prédestine Marie Vidal à devenir photographe. Scolarisée chez les religieuses, elle réalise très tôt qu’il faudra aller chercher la beauté qui est en soi et transformer les épreuves qui jalonnent son enfance en force. Toutefois, de cette éducation très stricte, elle conservera un désir de spiritualité en dehors de toute religion. Avec en poche un diplôme de comptable, elle s’accroche à son rêve : devenir photographe de guerre. Pour s’en rapprocher, elle se fait embaucher comme chauffeur-livreur dans un laboratoire de photos. Au cours d’une de

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine La Chine et Confucius - Entre le compas et l'équerre

Agenda

Le 25 Septembre 2021 de 15:00 à 17:00

Le handicap dans la cité

Du 15 Octobre 2021 - 09:00
au 17 Octobre 2021 - 18:00

Lille-Ronchin : 8e salon du livre et de la culture

Du 16 Octobre 2021 - 09:00
au 17 Octobre 2021 - 18:00

13e salon lyonnais du livre maçonnique

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!