Culture

Le retour du grand écrivain

Organiser un salon du livre est toujours un parcours du combattant, surtout quand il faut gérer l’ego, parfois en état de dilatation avancée, des auteurs.

 

Jean Acacio lève les bras au ciel. Il a accepté avec passion de s’occuper du recrutement des participants et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa liste ne galvanise pas les suffrages
« Enfin, mes frères, je ne vous comprends pas, cela fait le cinquième écrivain que je vous propose et vous n’êtes toujours pas d’accord. »
Autour de lui se tient le comité de sélection. De vieux routiers de la maçonnerie qui secouent la tête avec lassitude. Ce n’était pas le premier salon qu’ils organisent et ils en connaissent toutes les péripéties, les emb

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°48

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!