Culture

L’une des premières tentatives de ritualisation égyptienne est prussienne

La franc-maçonnerie allemande est très mal connue en France pour une majorité de frères et de sœurs. Ainsi, peu de maçons non égyptiens connaissent l’Orden der afrikanischen Bauherren-Loge qui n’est rien de moins que la première tentative de ritualisation égyptienne : l’Ordre des Architectes Égyptiens.

Ordre maçonnique fondé à Berlin en 1767 par Carl Friedrich von Köppen (1734-1797), il fut développé avec l’aide de Johann Wilhelm Bernhard Hymmen (1731-1787) dans ce qu’il est possible de nommer « un roman », au titre singulier : le Crata Repoa (qui signifie « Forces souterraines ») en 1770.

Censé décrire l’initiation secrète ayant lieu dans une grande pyramide à 7 degrés, l’ordre se développa en Allemagne sans jamais rencontrer un succès massif. Ceci évolua un peu lorsqu’en 1821, un éditeur français du nom de Bailleul décida d’en publi

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°62

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!