Culture

Maria Ghjentile, une héroïne corse

En 1768, par le traité de Versailles, Gênes cède à la France la souveraineté de la Corse, après 15 ans d’indépendance instaurée par Pasquale Paoli. En 1769, deux camps vont alors s’affronter : les troupes françaises et les paolistes. 250 ans après ces évènements qui ensanglantèrent l’île, Joël Gregogna publie un roman historique Les Amants d’Oletta. Maria Ghjentile, aux éditions Clémentine de Porto-Vecchio. Le premier tirage est déjà épuisé et des cinéastes se penchent sur le scénario d’un film. En quoi ce retentissement outrepasse-t-il les rives de la Méditerranée ? 

 

Les amants, ce sont Maria Ghjentile et Ghjuvanni Guidoni, entraînés dans cette période ô combien mouvementée ! Comme il est écrit dès les premières pages : « Pour parler de l’acte de Maria Ghjentile, on doit en approfondir la cause : un grand amour, la guerre, une conspiration, une arrestation suivie d’un jugement et enfin l’exécution ». Son acte c’est celui d’une « Antigone » qui vole le cadavre de son fiancé, accusé et exécuté pour avoir conspiré contre les Français, afin de lui donner une sépulture refusée aux condamnés à mort. Sa déterm

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°67

Agenda

Le 23 novembre 2019 de 09:30 à 17:00

Une violence pour la paix ?

Le 23 novembre 2019 de 14:00 à 18:00

Le sens de l'honneur

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 19:00

6e salon maçonnique de Toulouse

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 12:30

3e biennale du livre et de la culture maçonniques en Périgord

Le 07 Décembre 2019 de 09:30 à 18:00

Histoire et actualité des grades ajoutés

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!