Culture

Mythes et symboles dans deux opéras Meyerbeer

Avec des œuvres comme Les Huguenots (1836) ou Le Prophète (1849), l’opéra est passé du sujet mythologique au sujet historique. Meyerbeer a-t-il voulu, à travers ces œuvres, présenter une critique du christianisme ? Une idée peut-être à dépasser par une lecture des livrets, qui fera ressortir les mythes et les symboles utilisés par le compositeur et son librettiste Eugène Scribe. Les Huguenots ont pour cadre la nuit de la Saint-Barthélemy où les catholiques massacrèrent les huguenots le 24 août 1572 ; Le Prophète concerne la prise et l’occupation de M

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n53

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!