Culture

Paroles d’expert

« Parler du collectionneur d’objets maçonniques et en plus « dans son intimité », rien de plus difficile, c’est un peu comme parler d’amour. Car c’est bien d’une histoire d’amour qu’il s’agit… », dixit Dominique Libert, expert et spécialiste de la franc-maçonnerie dans les ventes de Cannes ou de Paris.

 

On ne naît pas collectionneur, on le devient ! Dominique Libert nous a confié que s’il ne devait emporter qu’un seul objet, ce serait le premier de sa collection : un pendentif en or, représentant équerre et compas. C’est ce petit objet qui a été à l’origine d’un départ vers une nouvelle profession. À 34 ans, Dominique quitte une carrière dans la finance pour s’adonner à sa passion : collectionner les objets maçonniques. Il se souvient… Les premières ventes, dans la rue, sur une couverture, ce matin à -14° où il était accompagné de sa fille€

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°36

Agenda

Le 23 novembre 2019 de 09:30 à 17:00

Une violence pour la paix ?

Le 23 novembre 2019 de 14:00 à 18:00

Le sens de l'honneur

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 19:00

6e salon maçonnique de Toulouse

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 12:30

3e biennale du livre et de la culture maçonniques en Périgord

Le 07 Décembre 2019 de 09:30 à 18:00

Histoire et actualité des grades ajoutés

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!