Culture

Qui suis-je ? Maçon mystère

Je suis né à Arras en 1858. J’ai d’abord été apprenti chez un horloger avant mon service militaire, puis je me suis installé à Genève où j’ai fait des études dentaires. J’ai obtenu mon diplôme de médecin chirurgien dentiste en 1889. C’est dans cette ville que je rencontre mon épouse Juliette. Selon l’usage du 19e siècle, j’accole le nom de ma femme au mien ayant ainsi un nom composé. En 1889, je m’installe à Rouen où j’exerce mon activité professionnelle. Père de plusieurs enfants, je deviens veuf en 1913. Je me remarie avec une veuve en 1915. Je demeure à Rouen où je meurs au début de la Deuxième Guerre mondiale.

J’ai un esprit curieux ce qui m’amène à avoir de nombreux sujet d’intérêts, dont l’horlogerie, la musique, le magnétisme, l’apiculture. C’est la graphologie qui l’emporte sur tous mes autres sujets d’intérêt. La lecture d’un article de l’abbé Michon sur les rapports de l’écriture avec les traits dominants du caractère m’amène à me passionner pour ce domaine. Je me mets alors à rassembler des milliers d’écritures, à les étudier et les comparer pour pouvoir donner à la graphologie un statut de sciences rationnelles, car la recherche

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
1,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° N°57

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!