Culture

« For your love »

Francis Dumaurier

À New York, deux expatriés se côtoient, se lient d’amitié et deviennent « Frères ». Ce sont leurs fabuleux destins qui nous sont rapportés dans deux livres, téléchargeables gratuitement, rédigés par l’un deux, Francis Dumaurier. Dans Expat New York et For your love, il nous révèle comment il a rencontré Giorgio Gomelsky, talentueux découvreur d’artistes du rock des années 60, celui qui fut notamment le premier imprésario des Rolling Stones.

Si ces deux aventuriers ont posé leurs valises à New York en 1977, la même année, il a fallu bien des vicissitudes pour qu’ils se rejoignent et entretiennent une amitié profonde. En effet, Francis Dumaurier est né en banlieue parisienne. Il suit sa scolarité au lycée Condorcet à Paris et en plein Mai 68 poursuit ses études d’anglais à Nanterre où il obtient une maîtrise en études américaines. Ses goûts musicaux le poussent à se rendre aux concerts des groupes anglo-saxons comme les Beach Boys en 1964 ou Chuck Berry en 1965 à l’Olympia. Mais ce qui sera déterminant pour ses choix de vie futurs, c’est le festival de Woodstock aux États-Unis auquel il assiste en août 1969. Il se rend compte très tôt qu’avec « l’internationalité, les voyages, les croisées de chemin inattendues et surprenantes, les rencontres fortuites […] sa vie se passera dans un monde international hétéroclite ». Après un an dans la jungle amazonienne et cinq à Rio de Janeiro, il s’installe à New York où il vit depuis plus de 40 ans en travaillant dans le monde du spectacle. C’est ainsi qu’il rencontre Giorgio Gomelsky (1934-2016). Celui-ci est né le 28 février 1934 à Tbilissi en Géorgie de mère monégasque. Dès 1938, la famille tente de rejoindre la Suisse où son père a fait ses études de médecine. Le voyage est long et mouvementé, mais ils y parviendront. Il obtient la nationalité suisse cependant vivre paisiblement n’est pas dans les gènes de Giorgio et sa vie est déjà « volcanique » comme la décrit Francis. Il est le premier manager des Rolling Stones qu’il présente aux Beatles. C’est un vrai pionnier décelant des talents hors normes, il leur organise des concerts, des enregistrements dans tous les lieux possibles avec des techniques expérimentales. Il connaît des hauts et beaucoup de bas, mais conservera toujours un goût prononcé pour la fête, souvent organisée chez lui, dans un immeuble près de Central Park dont il a aménagé un studio pour les musiciens du sous-sol jusqu’au premier étage. Pour son 60e anniversaire, ses amis se réuniront « Chez Joséphine » à New York, le restaurant de Jean-Claude Baker, fils de Joséphine.
Mais les deux amis partageront plus qu’une passion commune pour l’univers musical. Ils se découvrent mutuellement un intérêt pour les livres de philosophie ésotérique. Giorgio apprend que Francis est franc-maçon, initié le 11 février 1984 par la loge L’Union Française N° 17 de la Grande Loge des francs-maçons libres et acceptés de l’État de New York, la plus grande Juridiction des États-Unis. Loge américaine, fondée le 25 décembre 1797, L’Union Française N° 17 est autorisée à travailler en français par dérogation étant le plus ancien atelier en activité continue dans ce pays. Giorgio lui demande de le parrainer. À la question obligée pour toute initiation : « Pourquoi voulez-vous entrer en Maçonnerie ? », Giorgio Gomelsky répond : « Because I am tired of searching alone  ». Une belle raison qui lui permettra d’être initié le 15 avril 1986. Il va apporter à la loge un souffle de modernité et d’innovations techniques, réalisant entre autres un documentaire en 1987 pour son 190e anniversaire. Bien qu’Officier en 1993, le manager des gloires musicales en vogue s’en éloignera dès 1994 pour quitter définitivement l’Ordre en 1999. Francis Dumaurier en est, quant à lui, toujours un membre très actif. En outre, il est actuellement le Grand Représentant de la Grande Loge Nationale Française auprès de la Grande Loge de New York.

À travers ces deux livres : Expat New York et For your love c’est tout un monde et toute une époque qui s’ouvrent à nous et nous rappellent le « peace and love » des années 70.

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine n86

Agenda

Le 07 Mars 2024 de 19:30 à 21:30

La transmission, quête d’amour et de spiritualité

Le 09 Mars 2024 de 14:00 à 16:00

Excision : De la chirurgie à l’engagement

Le 11 Mars 2024 de 19:00 à 21:00

Femmes et franc-maçonnerie

Le 16 Mars 2024 de 14:00 à 18:00

Les femmes au cœur de l’Europe

Le 06 Avril 2024 de 14:00 à 18:00

L’Europe face à son avenir

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!