Focus

D’Hermès, le Trois fois grand à l’invention de la Tradition

L’exposition du Musée de la franc-maçonnerie , consacrée à Leonard de Vinci, est l’occasion pour nous de sonder à nouveau ce que nous devons à ce moment unique de l’histoire de l’humanité que les contemporains eux-mêmes ont vécu comme une renaissance, une sortie hors de cet âge de ténèbres, cet âge « intermédiaire » entre l’Antiquité et le XVe siècle, que l’on appelle désormais Moyen-Age.

 

Hermès Trismégiste, le Trois fois grand, est une silhouette qui nous vient du fond des âges, ce temps mythique où hommes et dieux cohabitaient. C’est du moins ce que croyaient ces hommes qui voyaient en lui l’expression d’une sagesse bien antérieure au Christ, bien antérieure à Moïse lui-même puisque le grand Prophète hébreu lui aurait emprunté la plupart de ses enseignements. Ce sage premier, ce prototype de tous les sages, était connu du Moyen Âge européen par un seul de ses écrits, l’Asclepius. 
Hermès Trismégiste est essentiellement une figure

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n70

Agenda

Le 18 Octobre 2019 - 19:00

Gala de bienfaisance de la GLTSO

Du 19 Octobre 2019 - 09:00
au 20 Octobre 2019 - 18:00

2e salon du livre maçonnique de Nantes

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!