Focus

L’épopée des Saint-Simoniens La religion de l’industrie, le messie féminin et le Canal de Suez

L’histoire des Saint-Simoniens au XIXe siècle est une véritable saga aux épisodes multiples où l’on trouve à la fois une religion de l’industrie, l’annonce d’un nouveau messie féminin et la construction du Canal de Suez. Ce mélange intime entre une recherche spirituelle et le progrès industriel n’est pas sans analogie avec la Franc-Maçonnerie.

Quelle est l’origine du nom « Saint-Simonien » ? Les Saint-Simoniens sont les disciples de Claude-Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon (1760-1825). Cet écrivain fut à la fois un économiste et un philosophe. Ce fut un théoricien de la nouvelle société industrielle qui apparut après la chute de l’Ancien Régime. Adepte des idées nouvelles de la seconde partie du XVIIIe siècle, il alla combattre avec La Fayette en Amérique, lors de la guerre d’indépendance des États-Unis. Sous la Révolution, il resta en France en abandonnant sa particule nobiliaire.

C

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°63

Agenda

Le 22 novembre 2018 de 20:00 à 22:00

Franc-maçonnerie et ruralité

Le 24 novembre 2018 de 10:00 à 13:00

Université maçonnique

Le 24 novembre 2018 de 14:00 à 18:00

Vive la spiritualité !

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!