Focus

Les francs-maçons et les étoiles du cinéma

Discrète ou clairement affichée la franc-maçonnerie a été présente dès les débuts du 7e art avec des figures comme John Wayne, Clark Gable, Douglas Fairbanks, Laurel et Hardy, Les Monty Python et plus proche de nous la célèbre série des Simpson… Relais de la pensée initiatique ou instrument de propagande, le cinéma a cristallisé les peurs et les aspirations de la société.

 

Dans le monde anglo-saxon, en particulier aux Etats-Unis les francs-maçons sont intégrés dans la vie sociale et associative. En parler, voire les parodier parait très naturel. En Europe, les deux guerres mondiales ont marqué les mentalités et les perceptions. La propagande vichyste, franquiste ou hitlérienne prendra pour cible la franc-maçonnerie, alors interdite. Les allusions à l’Ordre sont moins fréquentes et plus discrètes sauf pour les films de propagande antimaçonniques. Aujourd’hui encore, une méfiance à l’égard des Frères demeure largement part

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°67

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!