Focus

Les vrais fils de Noé

Shutterstock image

Le mythe biblique de Noé occupe aujourd’hui une place bien moins importante que celui d’Hiram dans l’imaginaire autant que dans les traditions maçonniques. Pourtant, le patriarche élu pour survivre au déluge et sauver l’humanité a précédé la figure d’Hiram au tout début de l’art royal. Et s’il est difficile de dire exactement pourquoi l’édifice de pierre du Temple de Jérusalem fut préféré à la construction de bois de l’Arche de Noé, ce dernier n’en est pas moins architecte et prescripteur des lois d’une religion universelle qui se confond avec l’idéal maçonnique. 

 

Petit rappel biblique et résumé de la situation. Les aventures de Noé nous sont contées aux chapitres 6 à 10 de la Genèse. Noé est, comme on s’en doute, descendant d’Adam et Ève. Sa généalogie qui nous est donnée en détail, compte neuf générations depuis les débuts de l’humanité. Ce qui fait un bail, car chacun de ses ancêtres a vécu plusieurs siècles et son grand-père, un certain Mathusalem a vécu la bagatelle de neuf cent soixante-deux ans. 
Noé fait donc figure de jeunot lorsqu’à peine âgé de cinq cents ans Yahvé le visite pour lui fair

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine N90

Agenda

Le 29 Juin 2024 de 09:00 à 19:00

Estivales maçonniques en pays de Luchon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!