Focus

Royaume-Uni - Une franc-maçonnerie déclinante et mal aimée

NGH PRESSE

Si la Grande Loge Unie d’Angleterre fait figure de « mère de toutes les loges » pour l’immense majorité des francs-maçons dans le monde, son organisation, ses traditions, ses rituels comme sa place dans la société britannique sont très largement méconnus de ce côté-ci de la Manche. On ne mesure pas, notamment, le degré d’hostilité qui prévaut au pays de Shakespeare à l’égard d’une institution jugée rétrograde, ultraconservatrice et, pour certains, « blasphématoire ». De sorte que les quelques loges françaises installées à Londres y font figure de « diables dans le bénitier » d’une « régularité » maçonnique de moins en moins en phase avec la société britannique.

« On ne comprend rien à la franc-maçonnerie anglaise si l’on cherche à y retrouver les repères auxquels ont est habitué en France. » Pour l’historien Yves Hivert-Messeca, la franc-maçonnerie britannique est un « truc anglais » aussi étranger aux mœurs maçonniques continentales que les cuisses de grenouilles peuvent l’être à la gastronomie d’outre-Manche. 
En voici quelques exemples : dans un pays où il n’existe pas de constitution écrite, mais un ensemble de lois, de traditions et de jurisprudences dont certaines remontent au Moyen Âge, les ritu

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine N92

Agenda

Le 07 Mars 2024 de 19:30 à 21:30

La transmission, quête d’amour et de spiritualité

Le 09 Mars 2024 de 14:00 à 16:00

Excision : De la chirurgie à l’engagement

Le 11 Mars 2024 de 19:00 à 21:00

Femmes et franc-maçonnerie

Le 16 Mars 2024 de 14:00 à 18:00

Les femmes au cœur de l’Europe

Le 06 Avril 2024 de 14:00 à 18:00

L’Europe face à son avenir

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!