Philosophie

Faut-il avoir peur de la technique ?

Deux attitudes opposées accompagnent le développement actuel des techniques. D’une part, la technophilie, littéralement l’amour aveugle de la technique. D’autre part, la technophobie, peur panique de la technique. Deux postures unilatérales, dépourvues de distance critique dans l’adhésion comme dans le rejet. 

Doit-on parler de « la technique » ou des techniques ? Quoi de commun en effet entre un levier et une machine complexe ? Le levier inventé par Archimède permet à l’homme de soulever un objet lourd en prolongeant son corps et en décuplant sa force par un point d’appui. À côté de son fameux « eurêka ! » (j’ai trouvé !) on connaît l’affirmation du savant : « Donnez-moi un point d’appui et un levier, je soulèverai le monde ». Un propos repris par Descartes. La batterie de machines qui exige de l’ouvrier posté de serrer invariablement un écrou à u

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°49

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!