Philosophie

La maîtrise de soi Le choix d’une vie philosophique

Pour les Anciens la philosophie ne se réduit pas à une construction théorique, incarnée dans un système, mais constitue aussi un choix de vie, que l’expérience vécue convertit en formation de soi et en art de se conduire. Au fondement même de son histoire, la philosophie est exercice, manière de vivre, culture d’une sagesse en acte. Certes la théorie existe, mais outre le plaisir de savoir pour savoir souligné par Aristote, elle oriente la pratique en cultivant la lucidité agissante, affranchie des passions et des impulsions non maîtrisées. 

 

La configuration commune de la philosophie antique distingue la logique comme théorie de la connaissance, la physique comme compréhension rationnelle de la nature, et l’éthique comme art de se conduire. La sagesse pratique finalise ainsi la réflexion. Dans cet esprit l’aventure de la conscience humaine se construit comme culture, c’est-à-dire processus de formation de soi. La vie avec la pensée : tel est le propre de l’être humain. La conscience de soi s’éprouve dans celle de la présence au monde. Rapport à soi, rapport aux autres, rapport à la nature t

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°68

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!