Philosophie

Le dimanche de la vie Réflexion sur le sens du temps libre

Dans quelle société voulons-nous vivre ? Quel est le sens d’une production de richesses toujours plus importantes si tous les êtres humains n’en bénéficient pas ? Quelle boussole pour finaliser le progrès technique et les gains de productivité qu’il engendre ? Comment répartir les richesses produites ? Bref, quelles finalités l’organisation des sociétés humaines doit-elle viser ? Ces questions, il est nécessaire de les poser et d’y répondre lucidement pour éclairer les différents âges de la vie et notamment le troisième âge, celui de la retraite. Nous sommes tous concernés, vieux ou jeunes, « actifs » en exercice ou « actifs » retraités. La question des retraites ne se réduit pas à une affaire d’argent. Elle concerne le temps de vivre le mieux possible. 

 

Qu’appelle-t-on retraite ? En principe, c’est le moment de la vie où l’on se retire du temps contraint pour se livrer à une activité libre, conjuguée ou non au repos. Qu’appelle-t-on vacances ? La même chose, en des moments différents de l’année. Qu’appelle-t-on loisir hebdomadaire ? La même chose encore, à l’échelle d’une semaine. Qu’appelle-t-on loisir quotidien ? La même chose toujours, à l’échelle ponctuelle de la journée. Voilà donc quatre moments homogènes par leur nature, quoique différents par leur durée et leur place existentie

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°73

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!