Philosophie

Le stoïcisme : la maïtrise de soi comme art de vivre

Pour Alain la philosophie est une « évaluation exacte des biens et des maux ayant pour objet de régler les désirs, les ambitions, les craintes et les regrets » (1). Une telle définition convient sans doute à nombre de philosophes, qui visent la conduite lucide fondée sur la recherche du vrai. Mais elle s’applique particulièrement bien aux stoïciens. 
Ce n’est pas un hasard si l’adjectif stoïque qualifie ordinairement une attitude de maîtrise de soi, faite de courage et de retenue. On connaît la description usuelle d’un tel comportement : « il est resté stoïque dans l’épreuve ». Ce type de comportement révèle une capacité de supporter la douleur de façon sereine. Fatalisme ? Pas exactement. On se trompe si on associe une idée de passivité à l’acceptation sereine de ce qui est et de ce qui advient. Il faut en effet une tension vive de l’âme humaine pour surmonter intérieurement la douleur physique ou morale. La force intérieure manifestée alors atteste la grandeur d’âme et non une résignation passive. Elle n’advient pas sans travail de la raison ni effort de la volonté, irréductible au seul intellect. L’exercice répété fonde ici l’endurance, comme en sport.

 

Les origines
Un peu d’étymologie. Le mot stoïcisme vient du mot grec stoa, lequel veut dire portique, construction faite de deux colonnes qui supportent un linteau de pierre. C’est sous un portique que se réunirent les fondateurs de l’ancien stoïcisme. On peut y voir un symbole de l’attitude consistant à supporter ce qui advient sans faiblir. Il y a eu trois stoïcismes. Le premier stoïcisme date des troisième et deuxième siècles avant Jésus Christ. Les deux fondateurs en sont Zénon de Cittium (335-264) et Chrysippe de Soles (280-206). Zénon délivre son

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° N38

Agenda

Le 23 novembre 2019 de 09:30 à 17:00

Une violence pour la paix ?

Le 23 novembre 2019 de 14:00 à 18:00

Le sens de l'honneur

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 19:00

6e salon maçonnique de Toulouse

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 12:30

3e biennale du livre et de la culture maçonniques en Périgord

Le 07 Décembre 2019 de 09:30 à 18:00

Histoire et actualité des grades ajoutés

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!