Philosophie

Qu’est-ce qu’une émancipation authentique ?

Autoportrait Joshua Reynolds

Aspiration multiforme à la liberté, l’émancipation se décline dans différents domaines. Comme telle, elle peut résumer un programme politique partout où des êtres humains sont asservis, opprimés, exploités. Le mot a une longue histoire et recouvre des processus variés de libération. Les esclaves, les peuples colonisés, les victimes du racisme, les femmes dominées par le patriarcat, les prolétaires exploités par le capitalisme, les homosexuels rejetés et stigmatisés, les francs-maçons maltraités, ont dû combattre pour s’affranchir et souvent les différents registres de l’émancipation ont été mis en jeu. Place à l’analyse de la notion et au rappel de ce qu’elle représente aujourd’hui encore pour tant d’êtres humains.  

Dans la Rome antique, patriarcale, le pater familias tient sous sa main tout un domaine : la maison, la famille, dont la femme dominée et les enfants, voire les esclaves pour les plus riches. Le mancipium, en latin, c’est l’ensemble de ce domaine et la propriété elle-même. L’étymologie est claire : le préfixe man dérive de manus, main et cipium vient de capere, capio, prendre. Le mancipium, c’est donc le domaine que le pater familias tient sous sa main. Ainsi être affranchi de l’état de « res mancipii », pour un esclave comme pour un adolescent, c’est

La lecture des articles est réservée aux abonnés
Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous
Vous n’êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Abonnez-vous et suivez toute l’actualité du magazine
Je m’abonne
Achetercet article
2,00 €

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° Magazine n97

Agenda

Le 29 Juin 2024 de 09:00 à 19:00

Estivales maçonniques en pays de Luchon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!