Sélection littéraire

Les irremplaçables

Essai
Les irremplaçables
De Cynthia Fleury
Editions Gallimard
218 pages – 16,90 €

La démocratie a souvent été étudiée comme le régime politique et la société qui accompagnent l’émergence de sujets libres. La philosophe Cynthia Fleury, dans ce dernier ouvrage tente de comprendre comment l’individu peut œuvrer pour la durabilité démocratique, avec une analyse de la notion d’individuation, opposée à celle d’individualisme. Ce travail d’individuation est ce qui va permettre à l’individu de devenir libre, et qui va donner sens à sa vie, condition sine qua non de la prise de conscience de la nécessaire protection de l’état de droit. Construire sa vie suppose de la penser, de se projeter dans l’avenir, or ce temps dans nos sociétés modernes nous est accaparé, et nous plonge « tout immergé dans le présent ». « La remplaçabilité commence là où l’individu n’est plus susceptible de traduire en expérience son vécu », précise Cynthia Fleury, qui poursuit son analyse en s’interrogeant sur les conditions légitimes de l’exercice du pouvoir. Un ouvrage passionnant pour tous ceux qui souhaitent continuer à être des « irremplaçables ».

Symbole
Symbolique des grades philosophiques
Rite Ecossais Ancien et Accepté
D’Irène Mainguy
Éditions Dervy
590 pages – 25 €
Majoritairement pratiqué en France par les francs-maçons, le Rite Ecossais Ancien et Accepté méritait bien d’être revisité par Irène Mainguy, réputé pour sa grande pédagogie. C’est toute la dimension symbolique et par là même la richesse (cachée) de ce rite que nous livre ici l’auteur. Composé de 33 grades, l’échelle du Kadosch correspond « à une ascension lumineuse qui conduit l’adepte à transcender toutes les imperfections de sa nature humaine » nous explique Irène Mainguy. Succédant aux trois grades des loges bleues, les grades salomoniens puisent leur source dans l’Ancien Testament ; puis viennent les grades chevaleresques avec le passage de l’Ancien au Nouveau testament. Les grades philosophiques continuent à développer l’éthique chevaleresque en s’inspirant de traditions anciennes ou disparues. Voyage initiatique s’il en est ! Le lecteur averti appréciera cet ouvrage à la fois simple dans sa lecture, mais exigeant dans la démarche, assorti d’illustrations inédites. 

Essai
Les géométries d’Italo Calvino
De Luca Fucini
Éditions LiberFaber
160 pages – 20 €
Italo Calvino, célèbre romancier italien de la seconde moitié du XXe siècle a quelque chose du magicien, un magicien des mots, dont l’art consiste à nous plonger au cœur d’un imaginaire riche et poétique. Il faut lire et relire Le baron perché. Un homme libre, dirait-on. Mais, sait-on que la franc-maçonnerie fut pour lui comme pour Hugo Pratt, source d’inspiration ? Remontons quelques années en arrière. Dans une Italie, tout juste unifiée, portée par l’image forte de Garibaldi, le grand-père, le père et l’oncle du romancier seront initiés. La franc-maçonnerie devient le socle d’idées nouvelles, émancipatrices. À travers cet ouvrage, coécrit en italien et français, Luca Fucini revient sur l’œuvre du romancier pour nous en offrir une vision nouvelle.

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°44

Agenda

Du 16 novembre 2019 - 09:00
au 17 novembre 2019 - 18:00

17e salon maçonnique du livre de Paris

Le 23 novembre 2019 de 09:30 à 17:00

Une violence pour la paix ?

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 19:00

6e salon maçonnique de Toulouse

Du 30 novembre 2019 - 09:00
au 01 Décembre 2019 - 12:30

3e biennale du livre et de la culture maçonniques en Périgord

Le 07 Décembre 2019 de 09:30 à 18:00

Histoire et actualité des grades ajoutés

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!