Sélection littéraire

Quand la religion s’invite dans l’entreprise Malaise dans le travail

De Denis Maillard
Éditions fayard
228 pages – 18 €

 

La société française, de par son histoire, demeure très majoritairement rétive à toute expression religieuse trop visible. Pour les Français, la religion doit rester une affaire privée et personnelle. Pourtant aujourd’hui, les entreprises sont de plus en plus confrontées à l’intrusion du fait religieux en leur sein. Un sujet longtemps resté tabou. Quelles sont les raisons profondes qui poussent certains individus à considérer et utiliser leur religion comme un élément non négociable de leur identité professionnelle ? Quel sens revêt la croyance pour ceux qui cherchent à l’exprimer ou à l’imposer dans leur travail ? Que deviennent le travail et le monde commun de l’entreprise ? Une problématique d’autant plus saillante que comme le souligne Denis Maillard, spécialiste des questions sociales et des transformations du travail « La laïcité est l’argument que se jettent à la figure tous ceux qui discutent du fait religieux au travail, mais en ce qui concerne les entreprises privées, la loi de 1905 n’interfère pas avec le Code du travail. » Autrement dit les réponses apportées par les dirigeants de société varient beaucoup en fonction de la culture interne. Au cours de son enquête, l’auteur a rencontré de nombreux acteurs du monde de l’entreprise. C’est le fruit de ces entretiens qu’il nous livre ici assorti d’une analyse rigoureuse qui permet d’y voir plus clair, replaçant l’entreprise comme lieu du travail en commun.

Beau livre
Elles ont osé
100 femmes d’exception à travers l’histoire

De Nathalie Kaufmann
Editions Glénat
238 pages – 35 €

« Liberté » criera Noor Inayat Khan, face à l’officier SS qui l’abat d’une balle dans la nuque au camp de concentration de Dachau le 13 septembre 1944. Celle qui était née princesse indienne musulmane avait choisi de devenir agent secret britannique, infiltrée en France. La liberté pour toutes et pour tous ! C’est le fil conducteur de cet ouvrage retraçant le parcours de 100 femmes, scientifiques, sportives, aventurières, artistes, ou politiques qui vont tout donner pour leur idéal. Audace, courage, engagement guideront leurs pas. « Même étouffées, reléguées, rien n’arrête la volonté des femmes de s’affirmer. Ces cent femmes, figures tutélaires, nous rappellent qu’à force de réflexion, de conviction et de courage, il est possible de bouleverser l’ordre moral archaïque » souligne l’auteure, Nathalie Kaufmann. De Cynisca, première femme victorieuse aux jeux olympiques antiques, en -400 à Malala Yousafzai, la plus jeune lauréate du prix Nobel de la Paix, en 2014, en passant par Olympe de Gouge qui sera la première à rédiger la Déclaration des de la femme et de la citoyenne en 1791, toutes ces femmes illustrent le combat pour l’égalité des droits, facteur de progrès social.  

Beau livre
Paris et l’alchimie
De Bernard Roger
Editions Dervy
260 pages – 28 €

S’intéresser au Paris de l’alchimie, c’est assurément emprunter des chemins de traverse, voire se perdre dans un labyrinthe ! Mais les découvertes qu’on peut y faire sont au-delà des espérances. Bernard Roger est architecte. C’est en fréquentant André Breton et les surréalistes qu’il s’est intéressé à l’alchimie. Il propose dans cet ouvrage de sonder les mythes et légendes qui ont forgé le Paris hermétique dont l’auteur précise la vocation très ancienne : « sont apparues très tôt, de part et d’autre de la Cité, les « deux colonnes du Temple » ou « deux natures » du Grand Œuvre : au nord la colonne « lunaire » de la Ville, au sud la colonne « solaire » de l’Université. » Paris, au Moyen Âge va devenir l’un des centres européens les plus importants de l’enseignement d’Hermès, attirant à elle des grandes figures de l’alchimie. Alain de Lisle, surnommé « Docteur universel », Albert le Grand, dont le nom est associé à la quête de l’alchimie opérative, mais aussi le médecin Arnaud de Villeneuve, auteur de nombreux traités d’alchimie ou encore Nicolas Flamel, personnage mystérieux et controversé jalonnent ce parcours où la langue des oiseaux, pratiquée des alchimistes constitue le viatique. Aujourd’hui, la ville porte encore les traces de ce passage. À vous maintenant de partir à leur recherche.

Et aussi :
Le rituel style émulation expliqué
Par Herbert F. Inman, L.R.
Traduit de l’anglais par Marie-Françoise Burdin et Michel Piquet
Éditions la Tarente

En quête d’OGM
De Jean-Michel Roche
Éditions Pavillon noir

Franc-maçonnerie et judaïsme
Points de vue initiatiques – n° 186
Revue de la Grande Loge de France

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°61

Agenda

Le 22 novembre 2018 de 20:00 à 22:00

Franc-maçonnerie et ruralité

Le 24 novembre 2018 de 10:00 à 13:00

Université maçonnique

Le 24 novembre 2018 de 14:00 à 18:00

Vive la spiritualité !

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!