Sélection littéraire

Règlements de comptes à la Grande Loge

Roman
De Michel Warnery
Cépaduès – Éditions de Midi
314 pages –  22 €

Rien ne semble troubler la sérénité des membres de La Grande Loge Ancienne et Démocratique Universelle. Aux yeux de tous, les frères travaillent en harmonie et le grand maître de l’obédience Enzo Tamazinni, campé dans ses certitudes, affiche une certaine bonhomie. Le meurtre de l’un des Frères de la loge des Chevaliers Blancs vient pourtant ternir cette belle image d’Épinal. Quatre hommes vont alors entrer en scène. Journaliste, avocat fiscaliste, ancien membre de la DGSE, commissaire divisionnaire useront de leur talent pour dérouler le fil d’une affaire dont les conséquences feront frémir jusqu’en haut lieu. Michel Warnery signe un polar captivant, dont l’intrigue ciselée, et les détails finement réglés tiennent le lecteur en haleine de bout en bout. Réalité ou pur produit de l’imagination ? On arrive à douter… Mais attention, toute ressemblance avec des faits réels ne serait que fortuite… Il arrive que loin de rechercher la lumière certains préfèrent s’enfoncer dans des labyrinthes obscurs où les idéaux servent de paravent et masquent de nébuleuses affaires. C’est aussi la réflexion que porte Michel Warnery dans cette fiction.

Essai
Franc-maçonnerie et Internet sont-ils compatbles ?
De Jiri Pragman
Editions Dervy
90 pages – 8,50 €

Une société dont la réputation de discrétion a traversé les siècles peut-elle s’accommoder du plus formidable outil de diffusion de l’information, qu’est Internet ? Bien sûr Jiri Pragman, fondateur et animateur du blog hiram.be ne vous dira pas le contraire. Mais comme pour tout outil, c’est l’usage qu’on en fait qui en donne toute sa dimension. L’auteur s’interroge ici sur les différents aspects du « mariage » Internet-franc-maçonnerie et sur ses limites. Quels avantages pour les obédiences ? Internet est-il devenu un outil maçonnique ? Internet aide-t-il le maçon ? Peut-on parler de progrès pour la franc-maçonnerie ? Une loge maçonnique peut-elle être virtuelle ? Eh oui, pourquoi pas ! La franc-maçonnerie dite continentale par opposition à l’Anglo-saxonne souffre encore aujourd’hui d’un déficit d’image. Internet permet aux obédiences de transmettre et partager une information. Mais en faisant preuve de transparence, elles s’exposent. D’où la nécessité de bonnes règles de conduite. Un ouvrage pragmatique pour le maçon 2.0.

Essai
Economie du bien commun
De Jean Tirole
Éditions Presses Universitaires de France
630 pages – 18 €

Instinctivement, mais peut-être aussi non sans esprit rationnel, au regard d’une certaine actualité, il nous semble ardu d’associer le bien commun à l’économie. On a plutôt tendance à voir cette discipline comme un mal nécessaire. Jean Tirole, Prix Nobel d’économie en 2014, le souligne d’emblée : « une opposition diffuse dénonce le triomphe de l’économie sur les valeurs humanistes, un monde sans pitié ni compassion livré à l’intérêt privé, le délitement du lien social et des valeurs liées à la dignité humaine, le recul du politique et du service public… » Où est passée la recherche du bien commun ? En quoi l’économie peut-elle contribuer à sa réalisation ? Dans cet ouvrage, qui se veut un outil de questionnement, l’auteur analyse les grands défis d’aujourd’hui et de demain : préservation du climat, lutte contre le chômage, défis de l’Europe, place de la finance. Dans une approche claire (entendez sans jargon compréhensible aux seuls initiés), il pose un regard critique, mais non accusateur, sur nos institutions, sur nos politiques actuelles, mais aussi sur le monde de l’entreprise pour montrer les interactions entre ces différents acteurs, leurs forces, leurs faiblesses et leurs rôles à venir. 

 

Retrouver cet article

Retrouvez également cet article sur notre magazine n° n°50

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!